Retour à la liste

Jaja

Peinture, sculpture, art digital

Loches

jaja.plasticienne@gmail.com

site officiel

Instagram

Art libre (Texte d’Andréas ALBERTI)

Jaja explore la ville comme une archéologue contemporaine en quête de signes et de couleurs dans une forêt grise de béton. Sa force créatrice lui ouvre des accès dans une jungle urbaine où l’individu s’efface derrière les grands ensembles et se perd derrière le prisme de ses écrans. L’art est une boussole, un outil contre l’aliénation, le conformisme et le manque de repères de notre société 2.0. L’artiste donne du sens, elle détricote les strates de notre quotidien avec son regard complice et aiguisé pour en restituer l’âme dans des compositions dominées par l’épure et une gamme chromatique majoritairement pastel.  La douceur des tons laisse place à l’intensité du message. L’artiste joue avec cette ambivalence pour nous amener à voir plus loin. Le traitement des corps et des visages est tout aussi intéressant. Ils sautent aux yeux par leurs absences pourtant ils ne manquent pas dans la composition. Le « regardant » est actif, il donne une expression et des traits à ces personnages fantômes, génériques. Tous les sujets sont traités, les contrariétés de notre époque et la pluralité de nos sentiments. Jaja ouvre des voies et nous emporte par la fluidité de son art.

L’urbain est un terrain de jeu, un terrain du Je que Jaja croque avec gourmandise. Peinture, sculpture, art digital, c’est une artiste plurielle qui façonne ses compositions avec la même délicate poésie, la liberté chevillée au corps et le souci de faire naître en nous une émotion pure. Dans tous ses médiums on retrouve un rythme, une musicalité et un équilibre qui nous transporte.

L’artiste s’est forgé un univers graphique nourri de ses rencontres esthétiques et d’influences à la fois pop’ et classiques, connecté à son époque. Surréalisme, postmodernisme, pop’art, street art, références à la bande dessinée, au design, aux nouvelles technologies, l’univers de Jaja est riche et ne cesse d’évoluer.

Son expérience du monde lui offre une source intarissable d’imagination qu’elle parvient à canaliser dans ses œuvres.

Partout, notre regard est noyé dans l’image, les publicités agressives et leurs débauches de formes et de couleurs. L’artiste nous offre une respiration et des œuvres balises dans un océan visuel. 

Jaja voit plus loin elle révèle la dimension esthétique de ce qui nous entoure. Cette force de projection est l’apanage du créateur qui ne se contente pas de voir le réel, il perçoit l’invisible, le sous-jacent pour en extraire un langage universel.

Visuel :  La rebelle – acrylique/toile 81X65 cm – ©2022 Jaja/Adagp Paris