Tours

Affilié URSSAF

camille.douville426@orange.fr

Instagram

Douville Camille

Artiste diplômée en 2021 du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique à l’École Supérieure d’Art et de Design TALM-Tours, Camille Douville s’intéresse aux relations entre l’être humain et son environnement ainsi qu’aux diverses réactions des vivants face à la crise climatique. Son travail plastique est influencé par le métier de guide nature qu’elle a exercé pendant 8 ans au sein du Parc naturel régional du Marais poitevin. Constatant la méconnaissance de son territoire par l’être humain, l’artiste nous invite à porter une attention à notre lien avec le reste du monde. Notre cécité n’est pas une fatalité et l’art peut se poser comme un remède pour enrichir une “sensibilité émoussée” (Estelle Zhong-Mengual) et jouer un rôle de réconciliation. L’artiste s’inspire ainsi du mythe du trappeur (Henri David Thoreau), puise dans des récits issus de la Préhistoire comme de la science-fiction, afin d’imaginer des scénographies et des installations. Son travail peut être sculptural et/ou performatif. Il passe par des protocoles incluant la submersion, l’infusion, le séchage et la combustion et parfois des documents vidéo qui attestent de ces expérimentations. Les matériaux utilisés peuvent être très différents (bois, métal, céramique, etc) mais toujours travaillés dans le respect de l’environnement, en optant souvent pour le recyclage et la récupération. Consciente de notre responsabilité vis-à-vis des générations futures et préoccupée pour le monde végétal et animal, l’artiste suggère de tisser
des liens sincères et contemplatifs avec celui-ci.