Retour à la liste

Revue Facettes n°10 – Les intelligences

Limite 28.02.2024

International

Porté par

  • 50° NORD – 3° EST

bonjour@50dn-03de.eu

06 07 31 14 51

Page web d'origine

Télécharger le document

Le comité de rédaction de la revue Facettes 10 vous propose pour ce futur numéro de s'interroger autour de la notion d’intelligence et tout ce qui peut la sous-tendre et la mettre en relation : en nous individuellement et collectivement, dans le vivant localement jusqu’à l’échelle de la planète, à travers les machines et les outils que nous développons.

La revue

La revue FACETTES est un espace de collaboration, de débat et de recherche de la scène artistique transfrontalière franco-belge (Hauts-de-France, Wallonie et Bruxelles).

Éditée par 50° NORD – 3° EST / pôle arts visuels Hauts-de-France & territoires transfrontaliers, cette revue annuelle et gratuite examine les données et enjeux de la création contemporaine dans le champ des arts plastiques et visuels. Chaque numéro est l’occasion de s’interroger sur une thématique, de l’explorer sous différentes perspectives, de porter des regards croisés sur ce qui fait l’actualité de l’art.

FACETTES affirme l’exigence de son contenu dans la multiplicité des approches et des points de vue. Artistes, critiques d’art, commissaires, universitaires, jeunes chercheur·euses et autres acteur·trices du monde de l’art sur la scène eurorégionale et européenne, contribuent ainsi au développement de la revue.

Contributions recherchés

FOCUS

Textes critiques ou entretiens autour de la démarche d’un·e artiste résidant sur le territoire frontalier franco-belge (Hauts-de-France, Wallonie et Bruxelles) ou y ayant eu une actualité récemment. Cette rubrique est aussi ouverte à des entretiens avec des professionnel·le·s de ce même territoire.

DOSSIERS

Réflexion dépassant le cadre du territoire, essais, analyses critiques et mises en perspectives : politique culturelle, sciences humaines et sociales, et pratiques curatoriales…

Soumission – numéro dix

LES INTELLIGENCES

Du latin intelligentia, composé de inter, entre, et legere qui signifie choisir, cueillir.
Littéralement, le mot intelligence veut dire : “Choisir entre”.
En psychologie, on parlera de la faculté de percevoir le monde, de le comprendre, et
ses synonymes recouvrent l’idée de conception, d’entendement, d’esprit, de pensée.

“Choisir entre” est le fondement de la pensée gréco-latine de la démocratie, qui implique autant l’abandon que l’affirmation, tout autant que de se ranger ou de se laisser convaincre. Pourtant, en ce début du XXIe opère un basculement dans notre conception du monde : l’accélération de la disparition du vivant liée à l’activité humaine extractiviste nous oblige à décentrer nos conceptions occidentales dominantes construites à partir d’une dualité nature/culture pour reformuler notre relation au monde.

Alors que l’humanité se distingue par sa conscience réflexive, les scientifiques et philosophes identifient et reconnaissent de plus en plus la présence de formes d’intelligences singulières partout dans le vivant à des échelles variées. Et c’est justement en puisant dans ces observations que scientifiques et ingénieurs trouvent
matière à modéliser des algorithmes complexes et plus organiques. Ceux regroupés sous l’appellation d’”intelligence artificielle”, au service d’usages très divers, attirent de plus en plus l’attention. Mais comment est-elle produite ou émerge-t-elle ? Qu’allons-nous en faire ? Quels nouveaux rapports de domination peut-elle induire ?

Comment ce basculement de pensée et de modes opératoires influence-t-il aujourd’hui l’espace de création ? Entre animisme et artificialité, quels sont les chemins possibles à tracer ? Comment l’art s’empare-t-il de ces croyances a priori antithétiques pour en révéler les débordements fertiles et peut-être aider à mieux les
comprendre ?

Ces différentes facettes ont amené le comité de la revue à vous proposer d’interroger la notion d’intelligence et tout ce qui peut la sous-tendre et la mettre en relation : en nous individuellement et collectivement, dans le vivant localement jusqu’à l’échelle de la planète, à travers les machines et les outils que nous développons.

Indications

Soutien à la scène artistique ukrainienne

Au regard de la situation extrêmement difficile vécue par le peuple ukrainien, au premier rang duquel les artistes, les commissaires d’exposition, les critiques d’art et tou·tes les professionnel·les de l’art contemporain – le comité de rédaction de la revue FACETTES a décidé de renouveler son soutien à la scène artistique ukrainienne pour la troisième année consécutive.

Qu’ils·elles soient en exil ou qu’ils·elles aient décidé de rester sur place, sera réservé aux artistes, critiques, commissaires, ukrainien·nes, un focus et/ou un dossier pour permettre l’expression de la liberté et se positionner contre la tentative d’effacement de la culture ukrainienne par le gouvernement russe.

Dans le cadre d’une démarche de professionnalisation…

La rubrique FOCUS est ouverte à des contributions de Master 2, doctorant·es, post-diplômes, 3e cycle accompagné·es par un·e enseignant·e (dont la formation est réalisée sur le territoire de la Région Hauts-de-France ou de la Fédération Wallonie-Bruxelles). Il est demandé aux contributeur·trices entrant dans cette démarche de bien vouloir associer un·e enseignant·e en amont de la candidature et de transmettre les informations suivantes : nom/prénom/mail/numéro de téléphone de l’enseignant·e accompagnateur·trice et nom de l’Université ou de l’École.

Détails des sections

FOCUS – pré-séléction

Les auteur·trices sont invité·es à proposer le 28 février 2024 au plus tard leurs notes d’intention de 600 signes précisant la nature et l’objet du texte soumis. Cette étape permettra au comité de rédaction de procéder à une première sélection sur le sujet traité et le style d’écriture. La décision du comité de rédaction sera adressée par mail courant mars permettant aux auteur·trices pré-sélectionné·es de poursuivre la rédaction de leurs textes (12 000 signes maximum) pour un dépôt au 23 avril 2024.
Droits versés par texte publié : 180 euros brut TTC

DOSSIERS – pré-séléction

Les auteur·trices sont invité·es à proposer le 28 février 2024 au plus tard un résumé de 600 signes précisant l’objet du texte soumis. Cette étape permettra au comité de rédaction de procéder à une première sélection sur le sujet traité et le style d’écriture. La décision du comité de rédaction sera adressée par mail courant mars permettant aux auteur·trices pré-sélectionné·e·s de poursuivre la rédaction de leurs textes (30 000 signes maximum) pour un dépôt au 5 mai 2024.
Droits versés par texte publié : 450 euros brut TTC

Modalités de candidature

Les contributions sont à adresser aux dates indiquées ci-dessus et via le formulaire joint.
Toute contribution ne respectant pas les critères précisés dans le formulaire et dans cet appel ne sera pas recevable.

Comité de rédaction

Le respect d’une ligne éditoriale de qualité sera mis en œuvre par un comité de rédaction composé des membres du réseau 50° NORD – 3° EST. Sa composition a pour vocation d’évoluer, procurant à la revue une appropriation collégiale et fédératrice mais aussi un pluralisme des regards et une dynamique. Le choix de la problématique est fait au sein de la collectivité du comité. Le comité de rédaction, ouvert au plus grand nombre, aura un rôle de comité de lecture.

Politique éditoriale

À moins d’une entente contraire, l’auteur·trice s’engage à soumettre un texte inédit et original et à ne pas le publier dans une autre édition. Tous les textes sont soumis au comité de rédaction, qui se réserve le droit d’accepter ou de refuser la contribution. Un délai de 12 semaines est réservé à partir de chaque deadline pour la sélection. La décision de refuser un texte ou une carte blanche est sans appel.

À moins d’une entente contraire, le comité ne retient pas les textes émanant des structures ou personnes qui sont parties prenantes des expositions ou événements traités, sauf exceptions eu égard au projet : tout écrit d’autopromotion sera refusé. Dans le respect de la vision et du style de l’auteur·trice, le comité de rédaction se
réserve le droit de demander des corrections de nature sémantique ou autre. Après lecture et révision du texte, le comité de rédaction avise l’auteur·trice des corrections suggérées. L’auteur·trice s’engage alors à effectuer les modifications nécessaires dans un délai de 15 jours. Après relecture, le comité de rédaction et l’auteur·trice s’entendent sur la version finale du texte. Dans le cas où les deux parties ne s’entendent pas, le texte ne sera pas publié. Par ailleurs, l’auteur·trice s’engage à respecter le Code de la Propriété Intellectuelle, notamment son article L122-5 : « Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’œuvre » sont autorisées, « sous réserve
que soient indiqués clairement le nom de l’auteur·trice et la source ». Enfin, le comité de rédaction se réserve la publication du texte final à sa lecture complète pour les textes pré-sélectionnés dans les rubriques FOCUS et DOSSIERS. 50° NORD – 3° EST garantira de fait, par contractualisation, les conditions entre cédant·e et
cessionnaire dans le respect du code de la propriété intellectuelle. Il s’engage par ailleurs à verser à l’auteur·trice présentant un statut professionnel indépendant des droits précisés ci-dessous pour chaque rubrique par contribution publiée et à lui remettre deux exemplaires du numéro.

Politique des droits d’auteur

L’auteur·trice accorde à 50° NORD – 3° EST, pour une période de deux ans à compter de la date de signature du contrat, l’autorisation exclusive de publier son texte ou sa carte blanche dans FACETTES. Tout en demeurant titulaire des droits d’auteur, l’auteur·trice concède à 50° NORD – 3° EST, pour une période de cinquante ans, une licence exclusive lui permettant de reproduire ou d’autoriser la reproduction dudit
texte ou carte blanche sur tous les supports, notamment sur papier (reprographies), acétates, micro-fiches, microfilms, électroniques (cédéroms, Internets, intranet, etc.) et ce, dans le monde entier. Chaque contribution fera l’objet d’une contractualisation.

Voir aussi

Limite 24.06.2024

Observatoire ADAGP-SGDL sur les IA génératives

  • ADAGP
  • Appels à contribution / Enquête

Après l’Observatoire des rémunérations paru en 2023, l’ADAGP et la SGDL lancent en 2024 une enquête afin de mesurer l’impact des intelligences artificielles génératives sur l’activité et les revenus des artistes-auteurs de l’image et de l’écrit.

Intégralité de l'Appel

Limite 15.09.2024

Enquête sur les associations culturelles employeuses

  • Opale
  • Appels à contribution / Enquête

Participez à une grande enquête nationale, collective et solidaire, dans une démarche continue dressant un portrait des associations culturelles employeuses avant et après la crise sanitaire de 2019

Intégralité de l'Appel

Limite 31.12.2024

Enquête – galeries ou centres d’art dans des établissements d’enseignement supérieur

  • École nationale supérieure d’art de Bourges
  • Appels à contribution / Enquête

En tant que responsable de la galerie La Box depuis janvier 2023, Sandra Emonet cherche à identifier des espaces dédiés à la diffusion de l'art contemporain au sein des établissements d'enseignement supérieur en France et en Europe.

Intégralité de l'Appel

Limite 31.12.2024

Enquête sur l’éco-conditionnement des collections patrimoniales

  • l'Augures Lab Scénogrrrraphie
  • Appels à contribution / Enquête

Recenser toutes les initiatives existantes pour développer des pratiques plus durables et identifier les expérimentations en cours sur des néo-matériaux de conditionnement et sur les caisses de transport.

Intégralité de l'Appel

Limite 31.12.2024

Conditions de travail dans les arts

  • AICA International
  • Appels à contribution / Enquête

L’AICA International lance une enquête afin d’en savoir plus sur les conditions de travail des critiques d’art et commissaires d’exposition dans le monde. L’objectif est de cartographier et comprendre la diversité des emplois qu’ils occupent.

Intégralité de l'Appel