Retour à la liste

Appel à projet pour une résidence de médiation – mai à juin 2023

Limite 27.02.2023

International

Porté par

Portrait d’un paysage traversé - Cette résidence médiation de deux mois est à destination des arts visuels, des arts plastiques et des pratiques performatives. Celle-ci est dédiée à la médiation ainsi qu’à création collective, avec une attention particulière portée d’une part vers un public dit spécifique du territoire, puis un groupe scolaire basé à Hendaye.

THÉMATIQUE :

Portrait d’un paysage traversé / Pour les arts visuels, les arts plastiques et les pratiques performatives.

DATES :

Deux mois de mai à juin 2023

PRÉSENTATION NEKaTOENEa :

L’artiste est accueilli·e dans un logement-atelier de l’ancienne ferme rénovée NEKaTOENEa, située au Domaine d’Abbadia à Hendaye, site naturel protégé de la corniche basque et propriété du Conservatoire du Littoral. L’environnement de cette résidence offre une diversité de milieux naturels (littoral, prairies, forêt, verger, patrimoine bâti…) et de thèmes d’investigations scientifiques (géologie, faune, flore, environnement…). De par sa situation géographique, au Pays basque, entre France et Espagne, à la limite entre continent terrestre et espace océanique, la résidence est également influencée par les notions de frontières (interétatiques, linguistiques, géographiques).

Le programme de résidences NEKaTOENEa est développé et géré par le CPIE LITTORAL BASQUE. Association portant le label national de Centre Permanent d’Initiatives à l’Environnement, dont les activités sont encadrées par une équipe de salariés et avec le soutien de membres bénévoles, œuvrant dans les domaines de la science, de la culture et de l’éducation.

La résidence de médiation/co-création reçoit le soutien du ministère de la Culture, DRAC Nouvelle Aquitaine, du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et du Conseil régional de la Nouvelle Aquitaine.

APPEL A PROJET :

Cette année, la résidence de médiation s’intéresse à la notion du paysage et de sa perception en axant le sujet sur les différents paysages du domaine d’Abbadia et de la corniche basque.

Paysages romanesques, paysages fragiles, paysages naturels, paysages transformés par les éléments naturels, paysages traversés par le temps, paysages sculptés par le vent, paysages géologiques…. C’est une succession de paysages qui se dévoilent au promeneur qui emprunte les sentiers et autant de paysages qui caractérisent ce site naturel protégé, propriété du Conservatoire du Littoral.

Emblématique, moitié naturel et moitié aménagé, ce paysage s’est vu transformé dans l’histoire par ses différents occupants et les éléments naturels qui « grignotent » chaque année un peu plus les falaises, modifiant ainsi l’aspect général du site et de la corniche basque.

Alors que nous traversons chaque jour des paysages différents, la question se pose : que gardons-nous en souvenir? Un simple tracé GPS, un trait sur une carte de randonnées, des milliers de photos stockées dans un dossier? Et qu’est-ce que nous retenons de ce paysage? Est-ce que ce sont des odeurs que nous gardons en mémoire? Des sensations agréables du vent qui nous a touché la peau lors d’une balade? Puis parfois les rencontres et le vécu pendant une marche marquent plus l’esprit que le paysage que nous sommes en train de traverser… Il y a des personnes qui prêtent plus d’attention aux détails qu’au cadre général et gardent comme souvenir un caillou, des plantes séchées et d’autres preuves du panorama traversé. Il y a mille manières de voir, de se souvenir, de décrire, de se lier à, ou de traverser un paysage.

Dans le territoire d’Hendaye, les questions liées au paysage sont là au quotidien du fait que la ville soit traversée par une frontière qui touche les villes espagnoles d’Irun et Hondarribia. Il y a donc trois cultures différentes qui habitent ce territoire et qui définissent le paysage: française, basque et espagnole.

À partir de cette introduction large du paysage du domaine d’Abbadia et de la corniche basque, avec des approches sensibles, l’artiste devra proposer un projet permettant par le biais d’interventions de réaliser d’une ou plusieurs œuvres collectives avec le public participant.

SPÉCIFICITÉS :

Cette résidence thématique est dédiée à la médiation et création collective, avec une attention particulière portée d’une part vers un public dit spécifique du territoire, puis un groupe scolaire basée à Hendaye. Des ateliers proposés devront prendre en compte d’une manière interactive et dans le partage:Un travail avec une classe scolaire de la ville d’Hendaye qui sera associée au projet. Un travail avec un groupe d’adolescents/adultes issus d’une association d’aide aux migrants.

L’artiste bénéficiera du premier mois de résidence pour la recherche et la préparation des interventions qui seront mises en place durant le deuxième mois.

Les interventions ont lieu sur le Domaine d’Abbadia et dans la résidence Nekatoenea. À savoir que la résidence se trouve au cœur d’un site naturel protégé avec une réglementation à respecter qui n’autorise aucune installation pérenne d’œuvres sur le site ou d’actions modifiant son aspect et les prélèvements ne sont pas autorisés.