Retour à la Revue

Annonce des lauréat·es

Annonce des lauréat·es
L’AICA France, devenir·art · réseau des arts visuels en Centre-Val de Loire et la revue Laura – revue d’art semestrielle conçue à Tours, sont heureux·euses d’annoncer les deux lauréates de la deuxième édition de leur programme original intitulé « Chroniques ».

Le dispositif « Chroniques »

Chroniques est une proposition éditoriale visant à la rédaction et à la publication de textes écrits par des critiques voyageur·euses invité·es à arpenter des territoires de la région ; le Loiret et L’Indre en 2024.

Accompagné·e par l’équipe de devenir·art, les critiques lauréat·es sont appelé·es à parcourir ces zones géographiques, afin de rédiger 7 feuillets présentant la pratique d’artistes ou travailleur·euses indépendant·es.

Ces Chroniques seront diffusées sur les sites internet https://aicafrance.org/ et https://devenir.art/revue/, ainsi que dans la revue papier semestrielle Laura, diffusée à 1000 exemplaires en région Centre-Val de Loire et au-delà.

La deuxième édition

Cette année, le jury a eu le plaisir d’étudier les candidatures de 14 critiques membres de l’AICA.

Parmi elles·eux :

  • 92,8 % de femmes et 7,2 % d’hommes ;
  • 64.3 % de critiques basé·es en région parisienne, 14.3 % en région Centre-Val de Loire et 21,4 % dans d’autres régions en France ;
  • 42.9 % de 18-35 ans, 35.7 % de 36-50 ans et 21.4 % de + de 50 ans.

L’AICA France, devenir·art et groupe Laura espèrent poursuivre ce programme dans la durée et développer des collaborations avec de nouveaux·elles critiques à l’occasion des prochaines éditions.

Présentation des lauréates

Françoise Lonardoni et Marisol Rodríguez seront les deux lauréates du dispositif Chroniques en 2024.

Françoise Lonardoni

Actuellement responsable du service culturel au Musée d’art contemporain de Lyon, Françoise Lonardoni est également commissaire de la Galerie universitaire Domus (Villeurbanne) consacrée à la photographie contemporaine.

Elle intervient dans l’école d’art E-art campus à Hangzhou (Chine) après avoir enseigné dans plusieurs universités à Lyon.

Membre de l’AICA France, elle publie régulièrement des textes monographiques ou traitant de domaines esthétiques tels que la photo contemporaine, le livre d’artiste ou de sujets transdisciplinaires : la recherche-création, les nouvelles médiations, l’art comme pratique relationnelle.

Engagée dans les réseaux régionaux de la culture, elle siège au bureau de l’association Documents d’artistes Auvergne-Rhône-Alpes et du centre international d’estampe contemporaine URDLA Villeurbanne.

Marisol Rodríguez

Marisol Rodríguez est une écrivaine, éditrice et commissaire mexicaine à la croisée de l’histoire culturelle, de la culture populaire et de l’art contemporain. Elle est chercheuse en bandes dessinées et en arts narratifs, ayant donné des conférences, publié et organisé des expositions internationales sur le sujet. En 2018, elle est commissaire invitée de la 13e Biennale de Dakar sous la direction artistique de Simon Njami. En 2020, elle a été commissaire de Trojan Taco à Espacio Temporal à Pantin puis d’AMEXICA, une exposition avec des œuvres de la Collection de la Famille Servais à Bruxelles (2020-2022) qui a ensuite voyagé à l’Institut Culturel du Mexique à Paris (avril-juillet 2023).

En 2015 et 2020, elle a été invitée à la bourse de journalisme culturel de la Fundación Gabo en Colombie ; en 2016, elle était membre du Curatorial Intensive d’Independent Curators International à Dakar.

Membre de l’AICA depuis 2011, Marisol est titulaire d’un Master en culture, critique et commissariat de Central Saint Martins à Londres. Elle est cofondatrice et éditrice de Mono Ediciones, une maison d’édition de poésie basée au Mexique.