navette de l’art #5 & TaxiTram

navette de l’art #5 & TaxiTram

Samedi 2 juillet 2022
De 11h30 à 18h
Départ et retour à l’Ar[T]senal, 3 Place Mésirard, 28100 Dreux

Curieuses, curieux, pour cette édition estivale de la navette de l’art, nous vous proposons, en complicité avec le réseau TRAM, un itinéraire exceptionnel entre Centre-Val de Loire et Ile-de-France. Nous partirons de l’ar[T]senal situé à Dreux, et passerons la frontière commune à l’Eure-et-Loir et aux Yvelines, pour découvrir deux lieux franciliens de création contemporaine.

En autocar, nous sillonnerons cette fois-ci les routes interrégionales, pour partager des moments privilégiés avec les artistes, les équipes et les œuvres, de ces lieux dédiés à l’art contemporain.

 

5 €/Gratuite pour les étudiant·es et les minimas sociaux. Pique nique non fourni.

Programme

11h30-13h30 ➜ L’ar[T]senal, Dreux
Visite commentée de l’exposition “Mettre au monde” en compagnie des co-commissaires, Lucile Hitier directrice du Centre d’art contemporain l’ar[T]senal et Amélie Adamo commissaire indépendante et critique d’art

+ Déjeuner

14h30-15h30 ➜ Micro Onde, Vélizy-Villacoublay
Visite guidée avec Léo Guy-Denarcy, commissaire de l’exposition et responsable du centre d’art (sous réserve), et l’équipe du centre d’art.

16h-17h ➜ La Maréchalerie, Versailles
Découverte de l’exposition dans le cadre de la 2ème édition de la Biennale d’architecture et de paysage d’Île-de-France en présence de Valérie Knochel Abeccasis, directrice du centre d’art et de Clara Kientzy, chargée des publics et de la pédagogie.

17h-18h ➜ Retour sur Dreux et fin de journée

TRAM – Réseau art contemporain Paris / Île-de-France

TRAM est une association fédérant depuis 40 ans des lieux engagés dans la production et la diffusion de l’art contemporain en Île-de-France. Aujourd’hui au nombre de 33, ils témoignent de la vitalité et de la richesse de la création artistique sur le territoire francilien. Centres d’art, musées, écoles d’arts, collectifs d’artistes, fondations, frac, ces structures mènent des actions complémentaires de production, de diffusion, de collection, d’enseignement, de médiation, d’édition, de pratiques amateurs, etc.

— En détails…

 

 

 

 

➜ ARRÊT N°1 – L’ar[T]senal (Dreux)

Un lieu de production pour l’art contemporain

Lieu périphérique dédié à la création contemporaine, le Centre d’art contemporain l’ar[T]senal a pour mission le soutien et la diffusion de la création contemporaine en arts visuels et la transmission de celle-ci auprès de tous les publics. Le Centre d’art l’ar[T]senal est une structure culturelle de la Ville de Dreux soutenue par la Drac Centre val-de-loire et la région Centre Val de Loire. 

 

En ce moment

Chaque année depuis 2018, le Centre d’art l’ar[T]senal propose des expositions estivales tournées vers des thématiques art et société. Cette année, Mettre au monde questionne l’interaction complexe entre création, engendrement, sphère publique, privée, intimité et extimité. L’exposition interroge l’équilibre ténu entre ces mondes dans la vie d’un artiste parent, actif et indépendant, évoluant notamment dans le secteur des arts visuels encore trop peu construit dans l’accompagnement social de ses acteurs.

 

 


La visite

La visite commencera par une présentation du Centre d’art, ses missions et sa programmation artistique et sera suivie d’une visite commentée de l’exposition “Mettre au monde” en compagnie des co-commissaires, Lucile Hitier directrice du Centre d’art contemporain l’arTsenal et Amélie Adamo commissaire indépendante et critique d’art

 


 

 

 

 

 

Vue de l’exposition ARDER HAVIR, Elisa Pône et Julien Perez © Margot Montigny

➜ ARRÊT N°2 – Micro Onde (Vélizy-Villacoublay)

Un lieu de production pour l’art contemporain

Depuis 2004, réunissant un éventail de pratiques représentatives des expressions artistiques les plus contemporaines, Micro Onde se présente comme un laboratoire d’expériences visuelles, sonores, sculpturales, performatives et festives… Il invite une scène de jeunes artistes français et étrangers et convoque aussi fréquemment le travail d’artistes de générations antérieures.

 

En ce moment

Dialoguant entre musique et arts visuels, l’exposition ouvre un espace d’échanges entre deux plasticiens polymorphes dont les œuvres se rencontrent pour la première fois. A.R.D.E.R.-H.A.V.I.R. désigne étymologiquement le fait de dessécher, de brûler en surface : une acception dont l’usage s’est aujourd’hui perdu. Présentant un ensemble d’œuvres pour la plupart inédites, les artistes convoquent et dessinent une combustion aux multiples facettes.

 


La visite

Visite guidée avec Léo Guy-Denarcy, commissaire de l’exposition et responsable du centre d’art (sous réserve), et l’équipe du centre d’art.

 


 

 

 

La Maréchalerie – centre d’art contemporain / ÉNSA Versailles © La Maréchalerie

Oise, Simon Boudvin. La Maréchalerie – centre d’art contemporain / ÉNSA Versailles, 2022. © Simon Boudvin

 

➜ ARRÊT N°3 – La Maréchalerie (Versailles)

Un lieu de production pour l’art contemporain

Centre d’art contemporain de l’ÉNSA Versailles, La Maréchalerie participe à la dimension expérimentale et prospective de l’établissement d’enseignement supérieur et offre au public extérieur à l’école une sensibilisation aux enjeux de la création artistique contemporaine par une proximité avec l’œuvre. Chaque année, trois artistes sont successivement invités à engager une réflexion personnelle sur le contexte territorial et spatial du centre d’art contemporain.

 

 

En ce moment

Simon Boudvin procède par relevés et analyses. À l’image des sciences humaines ou sociales, sa pratique artistique n’est jamais hors-sol. Ses recherches se déploient en contexte par des rencontres avec des milieux et des histoires souvent à la marge ou cachés. Au croisement de l’art et de l’architecture, son processus de travail induit des interventions aux enjeux politiques essentiels, qui n’oublient pas une attention à la forme, et produisent des récits poétiques.

 

 


La visite

Découverte de l’exposition dans le cadre de la 2ème édition de la Biennale d’architecture et de paysage d’Île-de-France en présence de Valérie Knochel Abeccasis, directrice du centre d’art et de Clara Kientzy, chargée des publics et de la pédagogie.

 


 

Contacts

Carmen Blin
coordination@devenir.art
06 24 51 21 28

Chloé Lorent
communication@devenir.art
07 78 32 98 77

 

 

Posted in Non classé.