Informations Covid-19

Au même titre que l’ensemble des secteurs culturels, le secteur des arts plastiques et visuels est fortement impacté par la crise sanitaire du Covid-19 et les mesures prises par le gouvernement ces derniers jours.

Cette page répertorie l’ensemble des mesures, initiatives, ressources et informations utiles pour les professionnel·le·s du secteur des arts plastiques et visuels à différentes échelles territoriales. Elle a pour vocation à être actualisée régulièrement.  

[FAITES NOUS PART DE VOS DIFFICULTÉS]

devenir.art souhaite évaluer l’impact et les répercussions de cette crise sur le secteur arts visuels à l’échelle régionale et met à disposition de l’ensemble des acteur·rice·s un questionnaire en ligne à cet effet.

>> Remplir le questionnaire en ligne

Nous vous invitons à le partager le plus largement possible au sein de vos propres réseaux. Une participation importante nous permettra une analyse fine et pertinente de la situation. 

INFORMATIONS, MESURES, INITIATIVES ET RESSOURCES

Ministère de la Culture

Le ministère de la Culture est pleinement mobilisé et a annoncé les premières mesures de soutien au secteur culturel et à l’ensemble de ses acteur·rice·s qui subissent de plein fouet la crise sanitaire.

Pour le secteur des arts plastiques et visuels, ce soutien prendra dans un premier temps la forme d’un fond d’urgence doté de 2 M€ en faveur des galeries d’art, des centres d’art labellisés et des artistes-auteur·rice·s, piloté par le Centre national des arts plastiques (CNAP) et les DRAC ainsi que l’assouplissement des modalités d’attribution des aides aux galeries. Le ministre de la culture, Franck Riester, en lien avec les organisations professionnelles, les organisations syndicales de salarié·e·s et d’employeur·se·s et les organismes de gestion collective, entendent poursuivre l’étude de mesures de soutien spécifiques pour accompagner tous les artistes-auteur·rice·s

>> L’ensemble des informations concernant ces premières mesures sont disponibles sur le site du ministère.


Par ailleurs, le ministre de la Culture et la ministre du Travail, Muriel Penicaud, travaillent conjointement à des mesures spécifiques en faveur des intermittent·e·s du spectacle (artistes interprètes et technicien·ne·s), qui ont vocation à être mises en œuvre rapidement afin de limiter les impacts sociaux liés à la crise sanitaire du coronavirus.

>> Consulter les mesures exceptionnelles de soutien aux intermittent·e·s et salarié·e·s du secteur culturel


Une cellule d’information à destination des professionnel·le·s du secteur des arts plastiques et visuels est accessible via l’adresse :

infos.cnap@culture.gouv.fr

MAJ 27/03/2020 : 

Comme souligné par le ministre de la Culture, Franck Riester, la crise sanitaire frappe de plein fouet un secteur déjà fragile. De nouvelles mesures, en adéquation avec la nature hétérogène des situations des artistes-auteur·rice·s ont été adoptées : 

>> Lire le plan d’action en faveur des artistes-auteur·rice·s

Ministère du Travail

Le Gouvernement prend des mesures de renforcement et de simplification des dispositifs à destination des salarié·e·s et des entreprises : télétravail, activité partielle et bénéfice du FNE-Formation pour faire face à la baisse d’activité. 

Les entreprises disposent de 30 jours pour déclarer leur activité partielle sur le portail dédié

Une page dédiée aux questions des salarié·e·s et des entreprises est disponible sur le site du ministère ainsi qu’une permanence joignable 24h/24 et 7j/7 au 0 800 130 000. 

Ministère de l'Economie

Le ministère de l’économie, en dialogue étroit avec les acteurs économiques nationaux ainsi que les partenaires sociaux se mobilise pleinement face à l’impact de la crise sanitaire du Coronavirus. Une cellule de continuité économique a été activée pour suivre l’impact économique de la crise et définir des actions de soutien régulières. 

9 mesures immédiates de soutien aux entreprises ont d’ores et déjà été prises comme le report des paiements des échéances sociales et/ou fiscales et la création d’une aide de 1 500 € à destination des indépendant·e·s, micro-entrepreneur·se·s et professions libérales qui font moins d’1 million d’euros de chiffre d’affaires et qui subissent une fermeture administrative ou une perte de chiffre d’affaires de plus de 70% au mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019.

>> Toutes les informations sur ces mesures sont disponibles en ligne. 

Pour être accompagné dans vos démarches, vous pouvez contacter votre Chambre de commerce et d’industrie ou votre Chambre de métiers et de l’artisanat.  

Région Centre-Val de Loire

François Bonneau, l’ensemble des services de la Région-Centre Val de Loire en association avec la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire, France Active Centre-Val de Loire et le Mouvement Associatif soutiennent l’ensemble des acteur·rice·s associatifs avec la création d’un soutien financier qui prendra plusieurs formes telles que la participation au fonds national de solidarité à hauteur de 10M € et la création du « Prêt CAP Rebond » pour soutenir les SCOP et SCIC.

>>  Détails des mesures sur le site de la région Centre-Val de Loire

Des mesures plus spécifiques à l’échelle régionale ont également été prises telles que : 

— le versement de toutes les subventions annoncées pour les événements prévus (à concurrence des dépenses engagées)

— la confirmation de l’engagement régional pour tous les événements reportés et passage à 70% pour le premier versement

— le versement rapide du solde des financements 2019 pour les projets et actions réalisés et justifiés (à partir d’une certification des comptes par le Responsable juridique de la structure)

— une aide ponctuelle aux structures culturelles les plus impactées par l’annulation de spectacle à partir d’un fonds régional de soutien exceptionnel de 1M € (décidée dans le cadre d’un dialogue de gestion)

Par ailleurs, pour les associations, la Région crée le « Contrat d’Apport associatif Rebond » (CARe Centre-Val de Loire) doté de 1M € pour faire face aux difficultés liées à une baisse d’activité ou une perte de chiffre d’affaires. Plus d’informations à l’adresse contact@centractif.fr

Pour les associations bénéficiant d’une subvention « CAP Asso », la Région Centre-Val de Loire assurera la continuité du traitement des dossiers dans les délais prévus et les versements afférents à ses engagements avec simplification des démarches.

Pour accompagner le secteur associatif un numéro vert est joignable au : 02 38 68 18 90